ORCHESTRE DES PAYS DE SAVOIE

Autour du Festival
samedi 30 septembre, 21h – 20€

Concert découverte : FOLKLORE !
Nicolas Chalvin, direction.

PROGRAMME

LIGETI – Régi magyar társas táncok (old hungarian ballroom danses – 1949)
GRIEG – Suite Holberg, op.40 (1884)
HAAS – Étude pour orchestre (1943)
BARTÓK – Danses roumaines (1910)

Œuvre participative pour public et orchestre
Œuvre lauréate du concours de création musicale 2017

Les compositeurs du début du XXe siècle ont puisé dans les chants et danses populaires au début de l’ethnomusicologie. L’inspiration venue des villages apporte une nouvelle authenticité à l’élan nationaliste de la fin du XIXe siècle et nourrit la modernité de compositeurs. La pièce d’Edvard Grieg, écrite d’abord au piano en hommage à un écrivain régionaliste, s’inscrit plutôt dans un mouvement de redécouverte du style baroque. Béla Bartók fut la grande figure musicale qui donna ses lettres de noblesses à l’ethnomusicologie en parcourant avec Kodály la Transylvanie à l’écoute de mélodies populaires. Des premiers enregistrements étonnants côtoient ces transcriptions musicales qu’orchestrent volontiers les compositeurs. Les danses roumaines existent ainsi dans de nombreuses versions, faisant se succéder en quelques minutes rythmes et couleurs très variées. En 1949, au début de sa carrière, c’est un format très similaire que choisit György Ligeti pour ses Régi magyar társas táncok (old hungarian ballroom danses). Pavel Haas, compositeur tchèque, fut l’élève de Janáček. Il composa une musique inspirée par la bohème, seules quelques pièces obtenant à ces yeux la qualité nécessaire pour obtenir un numéro d’opus. La pièce pour cordes garde ainsi le titre d’étude et reflète ses dernières années tragiques à Terezín.

Après-guerre, la notion d’art populaire fera davantage référence au cinéma ou à la musique de variété et c’est assez récemment que ressurgit l’idée de pièces qui convoquent des thèmes qui « parlent » à l’imaginaire commun du public ou qui favorisent la participation de ce dernier au concert. C’est dans cet esprit qu’un concours pour une œuvre participative a été lancé par l’Orchestre des Pays de Savoie et l’Orchestre d’Auvergne avec un thème qui « met en musique » des valeurs universelles à découvrir en création dès la rentrée 2017/18.

L’Orchestre des Pays de Savoie est soutenu par le Conseil Savoie Mont Blanc, le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère et par son club d’entreprises mécènes Amadeus.

Avec le soutien de Musique Nouvelle en Liberté

Orchestre des pays de savoie, direction musicale Nicolas Chalvin
Musique nouvelle en liberté