Shan-Shih Chang et Stéphane Ge

Les Dimanches du Prieuré
dimanche 14 juillet, 11h – gratuit

PROGRAMME

W.A. MOZART (1756-1791) : Concerto pour violon n°3 en Sol Majeur K.216
I. Allegro
F. MENDELSSOHN (1809-1847) : Concerto pour violon en mi mineur
I. Allegro molto appassionato
F. CHOPIN (1810-1849) : Sonate n°2 pour piano en si bémol mineur Op.35
I. Grave – Doppio movimento
II. Scherzo
III. Marche funèbre : Lento
IV. Finale : Presto
F. LISZT (1811-1886) : Étude d’exécution transcendante n°4 pour piano en ré mineur
« Mazeppa »
M. Weinberg (1919-1996) : Sonate n°4 pour violon et piano Op.39
II. Allegro ma non troppo – III. Adagio primo
« La Vie en Rose » d’Édith PIAF

BIOGRAPHIE

Shan-Shih Chang débute l’apprentissage du violon à Taipei (Taïwan) à l’âge de 6 ans. Elle est issue d’une famille d’artistes, son père est chanteur d’opéra, sa mère peintre et calligraphe, et son frère lui aussi violoniste. À l’âge de 11 ans, Shan-Shih reçoit la bourse de YAMAHA, et elle remporte la même année le 1er Prix au concours de violon de Taipei.
En février 2018, elle remporte le 1er Prix du Grand Prize Virtuoso International Competition de Vienne, et elle est invitée à jouer dans le concert des lauréats en Gläserner Saal du Musikverein. Elle gagne la même année le 2ème Prix au concours The North International Music Competition en mai et le 2ème Prix au concours The 30th European Music Competition Città di Moncalieri en Novembre.

Shan-Shih poursuit ses études musicales en France depuis 2009. Disciple de David Rivière pendant 3 ans à Paris où elle obtient son DEM, elle intègre la classe de Jean-Marc Phillips, Marc Danel et Laurence Ketels au CNSMD Lyon en 2012, faisant d’elle la première violoniste taïwanaise à suivre le cursus de l’établissement, où elle obtient son DNSPM ainsi qu’une mention spéciale de musique de chambre en 2015, et son Master en 2017. Elle se perfectionne actuellement auprès de Sergey Malov et Rahel Cunz à la Zürcher Hochschule der Künste en Vertiefung Konzert.

Membre de l’Orchestre du Pacific Music Festival, Shan-Shih à participé à une dizaine de concerts pendant l’été 2015, sous la direction de Valery Gergiev, Jun Märkl et Andris Poga, dans les plus grandes salles du Japon telles que le Suntory Hall de Tokyo, le Kitara Hall de Sapporo et le Minato Miral Hall de Yokohama. Au sein de ce festival, elle a pu se perfectionner auprès de musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Vienne, de l’Orchestre Philharmonique de Berlin et du Metropolitain Opera.

Sélectionnée par le violoniste taïwanais Nai-Yuan Hu (1er Prix du Concours Reine Elisabeth 1985), Shan-Shih est partie avec Taiwan Connection Orchestra pour une tournée des concerts en Chine pendant l’été 2016. Elle s’est aussi produite à plusieurs reprises avec l’orchestre de l’Opéra de Saint-Étienne, au cours de la saison 2016-2017 et 2017-2018. Elle a eu aussi la chance de collaborer avec l’Orchestre de l’Opéra de Lyon en parallèle de ses études.

Au cours de son parcours, Shan-Shih a pu bénéficier de Masterclass avec Philippe Graffin, Olivier Charlier, Igor Volochine, Mark Gothoni, ainsi que le Quatuor Talich, le Quatuor Artis et le Quatuor Danel.

Stéphane Ge est né en France et a commencé le piano avec la pianiste-concertiste Bin Wang. Il poursuit ensuite sa formation au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris dans les classes de Billy Eidi et d’Anne-Lise Gastaldi, obtenant le Diplôme d’Études Musicales en piano, et au sein de l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Bruno Rigutto, obtenant le Diplôme Supérieur en piano. Par la suite, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Hervé N’kaoua assisté de Thierry Rosbach, où il obtient le Diplôme National Supérieur Professionnel du Musicien (Bachelor) en juin 2017. Il poursuit actuellement ses études en cycle master au sein de ce même conservatoire et passe son récital de master au mois de juin 2019.

Tout au long de son parcours musical, il bénéficie des conseils éclairés lors de masterclass avec Laurent Cabasso, Denis Pascal, Romano Pallottini, Zhong Xu et Véronique Bonnecaze. Concourant pour différents concours nationaux et internationaux de piano, il obtient le Premier Prix au Concours International de Piano CMF (France), le Premier Prix au Concours de Piano de Wenzhou (Chine), le 2e Prix au Concours International de Piano du Pays de Cognac (France), ainsi que la première médaille à l’unanimité au Concours de Piano de Brest (France). Par ailleurs, il donne des concerts en France et à l’étranger en soliste et en musique de chambre (Suisse, Chine, Belgique, Italie, Portugal). Prochainement, il prépare une tournée de concerts en récital de piano en France et en Chine durant l’été 2019.