FRANCK LAURENT-GRANDPRÉ, RÉCITAL PIANO

Les Dimanches du Prieuré
dimanche 8 juillet, 11h – gratuit

BIOGRAPHIE

Dans  la  période 2015-2016 Franck est Lauréat et prix de la ville au Concours international de Lagny sur Marnes, sélectionné pour le concours Reine Elizabeth de Belgique, sélectionné pour les Demi-finales du Concours  Marguerite Long Thibaud.

Issu d’une famille non musicienne il commence le piano à l’âge de treize ans et demi et connait une rapide progression : trois ans plus tard il termine le Conservatoire Régional de Lyon avec la médaille d’or et les félicitations unanimes du jury. Son parcours l’emmène aux Conservatoires Supérieurs de Genève, de Lyon puis de Paris où il remporte son Prix de Master « très bien à l’unanimité, avec les félicitations du jury » dans la classe de Denis Pascal.

Ce début tardif forge son caractère et sa détermination. Il est très influencé par les jeux libres et improvisés des grands pianistes du XX siècle comme Alfred Cortot, Samson François , Vladimir Horowitz, Ignaz Friedmann… Ce n’est pas un hasard s’il a eu pour centre d’intérêt la poésie et la peinture, la philosophie et les religions, la danse ou même les « tours de Magie »dans son enfance : fasciné par l’inexplicable, le mystérieux et la créativité il retrouve toutes ces choses dans la musique. Son activité l’amène à jouer dans de nombreuses villes et pays : en France ( par exemple Salle Gaveau à Paris), en Belgique ( notamment au Studio 4 de Flagey à Bruxelles). Soliste et accompagnateur d’un Choeur de Petits chanteurs, Il donne une vingtaine de concerts lors d’une tournée en Roumanie et Bulgarie. Il joue aussi en Italie, en Suisse …

II a étudié auprès d’artistes tels que Maria-Joao Pires et Jean Claude Pennetier renforçant sa conviction que la musique permet de s’éveiller à tout un monde intérieur et est un outil puissant pour nous transformer. Franck reçoit maintenant les conseils d’Eliso Virsaladze à la Scuola di Musica di Fiesole, d’Epifanio Comis, à L’Academia Pianistica Siciliana et de Pascal Nemirovski à Bruxelles. Son souhait est de partager la musique avec un public le plus large possible, dans des concerts incluants ses propres compositions et les grandes oeuvres du répertoire classique (à Lagny-sur-Marnes  sa 1ère suite  et la « Salsa Apocalypsa » rencontrent par exemple un vif succès auprès du public).

Franck compose dans divers styles et caractères, allant de la musique dansante et rythmique  à l’univers mélodique de la musique de film ou encore des créations de musiques modernes et contemporaines classiques. Sa rencontre avec le pianiste Bruno Robilliard à l’âge de treize ans sera décisive : elle lui donne l’énergie et la confiance nécessaire pour débuter un parcours classique à l’âge où d’autres le finissent. Dès son premier contact avec le piano il révèle des aptitudes et commence à improviser et composer des morceaux sans avoir pris de cours de musique…

Tout au long de ces années Franck a eu la chance de travailler avec de nombreux artistes et pédagogues parmis lesquels : Georges Pludermacher, Denis Pascal, Marie-Joseph Jude, Sylvianne Deferne , Hortense Cartier-Bresson, Billy Eidi, Natalia Trull… Son parcours montre une ouverture à différents styles de musique et de collaborations : il est pianiste dans le ballet « Cendrillon de Franck Martin » à la BFM de Genève et à Budapest, il joue le troisième concerto de Beethoven à Lyon et se produit au côté d’Eric Emmanuel Shmitt dans le Roi David Honegger, il joue sur instruments anciens dans le cadre de concerts et masterclasses données par Alexei Lubimov à Royaumont, il est pianiste de L’ensemble « Camerata Candela » lors de concerts pour des musiques Brésiliennes et joue plusieurs fois à « C pas classique » à Lyon ses propres « Salsa Classicas » à la frontière des styles.